« En matière de durabilité, notre ambition va bien au-delà du choix des matériaux et des normes innovantes : nous assumons nos responsabilités dans tout ce que nous faisons pour rendre la ville plus humaine, plus verte et plus vivable. »


Pieter Vanhout, Managing Director de Ciril

Responsabilité

Quasi-neutralité en énergie

Les bâtiments représentent aujourd'hui pas moins de 39 % des émissions de carbone, les principaux coupables étant dans ce cas les bâtiments plus anciens, mal isolés et grands consommateurs de combustibles fossiles. Le renouvellement du parc immobilier est donc crucial dans la lutte contre le réchauffement climatique.

Chez Ciril, nous développons de nouvelles constructions selon des normes draconiennes : les normes QNE. Les bâtiments QNE, abréviation de Quasi-Neutres en Énergie, sont particulièrement bien isolés. Ils consomment donc un minimum d’énergie pour le chauffage, la ventilation, le refroidissement et l’eau chaude. Et grâce aux panneaux solaires et aux pompes à chaleur, l’énergie nécessaire provient principalement de sources vertes propres.

 

Diversité urbaine

Une ville a autant besoin de diversité que la nature de biodiversité. De lieux vivants qui regroupent différentes fonctions – résidentielles, professionnelles, de détente et de shopping – et où se côtoient toutes les générations et tous les groupes sociaux.

En matière de développement urbain, Ciril privilégie les projets mixtes, une combinaison d'appartements, de commerces et de bureaux pour créer des lieux vivants où toutes les structures nécessaires sont à portée de main. En proposant des logements tantôt plus petits, tantôt plus grands, nous favorisons également la diversité sociale dans tous nos projets. Et comme tout est prévu à proximité, les habitants peuvent plus souvent opter pour la marche ou le vélo et laisser la voiture au garage.

 

Espaces verts fonctionnels

Tous nos projets prévoient des espaces verts extérieurs. Des terrasses aux jardins, des toitures vertes à d’authentiques parcs, chacun de nos nouveaux projets rend la ville plus verte. Et ces espaces verts ne rendent pas seulement nos projets plus agréables à vivre pour les habitants et le quartier, ils favorisent également l’adaptativité climatique.

Les zones vertes contribuent au bioclimat de la ville et sont plus résistantes au stress thermique en apportant de la fraîcheur et en abaissant la température en ville les jours de forte chaleur. Par des plantations intelligentes, nous augmentons en outre la biodiversité des insectes, des abeilles et des oiseaux. Nous investissons également dans une récupération maximale des eaux de pluie via les toitures et des wadis, des zones tampons naturelles qui ralentissent l’infiltration en cas de fortes précipitations.

 

Mobilité durable

La durabilité commence dès la planification d’un quartier. Des développements en centre-ville, c’est aussi moins de longs déplacements, moins de voitures et plus de piétons et de cyclistes. De quoi réduire à son tour l’impact du CO2 sur les villes et améliorer la qualité de l’air dans nos quartiers résidentiels.

Avec des structures intelligentes, nous minimisons les obstacles à la marche, au vélo ou aux transports en commun. Chez nous, le parking pour vélos est la norme ! Pour les déplacements en voiture, nous faisons de plus en plus souvent appel à des systèmes de stationnement intelligents (comme des parkings rotatifs) qui permettent une utilisation maximale et extrêmement efficace de l’espace nécessaire. Ces espaces de parking proposent d’ailleurs des bornes de recharge et des emplacements dédiés aux voitures partagées et facilitent ainsi la vie des résidents qui souhaitent rouler de manière écologique !

 

Politique en matière de CO₂

Échelle de performance CO₂

Nos efforts en matière de durabilité ne se limitent pas à nos projets. Nous appliquons aussi des principes durables au sein de Democo Group. L'élément central dans ce cas est la réduction de nos émissions de CO₂. En tant que groupe d'entreprises, nous cartographions notre empreinte écologique et investissons dans une consommation d’énergie rationnelle au sein de chaque branche d’activité en veillant ensemble à économiser autant d’énergie que possible et à privilégier les nouvelles sources d’énergie durables.

L’échelle de performance CO₂ nous permet de mettre en œuvre des réductions ciblées de nos émissions de CO₂ sur l’ensemble de notre chaîne opérationnelle. À chaque échelon sont associées des exigences particulières en matière de performance CO₂ de notre organisation et de nos projets.

Au sein de Democo Group, Democo et Ciril ont atteint en 2022 le niveau 3 – sur cinq – de l’échelle de performance, un pas en avant important pour la réalisation de notre grande ambition de neutralité climatique.

En savoir plus sur l’échelle de performances CO2 ?

L’échelle de performance CO₂ est un instrument de durabilité développé par la SKAO (Stichting Klimaatvriendelijke Aanbesteden & Ondernemen, fondation néerlandaise pour des marchés publics et entreprises respectueux du climat) afin d’aider les entreprises et les pouvoirs publics à réduire leurs émissions de CO₂ et à atteindre la neutralité climatique dans leurs activités. 

L’échelle de performance CO₂ propose un système de gestion des émissions de CO₂ et exige une amélioration continue de la compréhension des émissions, de nouvelles mesures de réduction, des communications et une collaboration constante au niveau de la gestion de l’entreprise. Lors de l’exécution des projets, mais aussi dans toute la chaîne.

Pour de plus amples informations sur l’échelle de performance CO2, surfez sur le site Web de la SKAO.

 

Compréhension

Mesurer, c’est savoir ! Mais pour pouvoir réduire notre empreinte carbone de manière ciblée, nous devons avoir une idée claire et complète de nos émissions sur l’ensemble du processus de développement. Connaître l’impact concret de chaque étape et de chaque choix nous permettra ensuite de réduire notre empreinte de manière efficace et sur toute la ligne.

Une mesure approfondie de toutes nos activités en 2019 a révélé que nous émettions 3.500 tonnes de CO₂ par an au sein de Democo Group, dont 43 % pour le parc automobile, 23 % pour les machines et les groupes électrogènes sur les chantiers, 16 % pour l'électricité, 12 % pour le chauffage et 6 % pour les déchets. Nous voulons réduire ces émissions ensemble en misant sur des chantiers autosuffisants et des projets plus circulaires.

 

Réduction

Au sein de Democo Group, nous avons pour ambition de réduire de 16 % nos émissions de CO₂ en 2025 par rapport à 2019. D’une part en électrifiant autant que possible notre parc automobile, d’autre part en prenant des mesures claires et réalistes sur nos chantiers.

  • Réduction de la consommation d’énergie sur les chantiers en réduisant à zéro la consommation dormante via des temporisateurs intelligents et un éclairage LED
  • Verdissement de la consommation d'énergie sur les chantiers en passant autant que possible à l’électricité et en privilégiant les sources renouvelables.

 

 

 

Envie de connaître nos objectifs et les mesures que nous prenons pour les atteindre ?

Transparence

Tous experts, l’union fait la force ! Nous savons tous, chez Democo Group, que nous sommes plus performants quand nous agissons en équipe, quand chacun connaît et assume ses responsabilités. Cette vision se retrouve aussi dans notre politique de réduction des émissions : nous informons régulièrement l’ensemble de nos parties prenantes et de nos collaborateurs sur les progrès que nous accomplissons dans la réalisation de nos objectifs et les mesures concrètes que nous prenons dans chaque branche de l’entreprise.

Nous pouvons progresser beaucoup plus vite en tant que secteur qu’en agissant seuls. Nous-mêmes aimons apprendre de nos partenaires et participons à des initiatives et projets de développement menés à l’échelle du secteur autour de la réduction des émissions de CO₂. Nous ne construirons l’avenir ensemble que si nous partageons une vision unique de la durabilité au sein du secteur !

 

Participation

Nous en sommes convaincus : en tant que grand acteur dans le secteur de la construction, nous pouvons faire une différence positive – non seulement sur nos propres chantiers, mais aussi sur ceux de nos partenaires et concurrents. Nous voulons jouer un rôle de locomotive pour le secteur de la construction. Nous investissons dans la recherche et l’évaluation, et nous transformons les connaissances acquises en jardins d’essai innovants qui peuvent également inspirer d’autres acteurs.

Nous pouvons progresser beaucoup plus vite en tant que secteur qu’en agissant seuls. Nous-mêmes aimons apprendre de nos partenaires et participons à des initiatives et projets de développement menés à l’échelle du secteur concernant la réduction des émissions de CO2. Nous ne construirons l’avenir ensemble que si nous partageons une vision unique de la durabilité au sein du secteur !

Les initiatives auxquelles nous participons

Circularité

Qu’est-ce que la circularité ?

La circularité est une réponse durable au processus de consommation traditionnel. C’est l’ambition de recycler et de récupérer autant que possible dans le cycle de vie des bâtiments, du développement à la démolition en passant par la construction et l’utilisation.

Les principes de la circularité nous apportent une ligne directrice en matière de développement et d’amélioration, dans l’intérêt conjoint de l’humain, de la nature et de l’économie. Une approche circulaire du développement doit imprégner les décisions prises dans l’ensemble du cycle de vie d’un développement, de la conception à la démolition : d’où proviennent les matériaux, comment sont-ils appliqués et utilisés, et quelles sont ensuite les possibilités ?

 

Production

Avant même les mesures qui prévoit l’arrêt de l’artificialisation des sols en Flandre), Ciril avait déjà décidé d'arrêter l'artificialisation de nouveaux terrains. Nous redéveloppons et réaffectons ainsi des sites déjà bâtis et les revitalisons en leur apportant de nouvelles possibilités car la circularité est ancrée dans notre ADN.

Nous réfléchissons aussi à l’affectation future des espaces dès le début d’un projet. La durabilité réside en effet aussi dans la faculté d’adaptation. Nos constructions sont ainsi conçues de manière à conserver une grande flexibilité, avec des matériaux de qualité, durables et démontables, afin que nos bâtiments et espaces puissent recevoir une nouvelle destination ou une fonction différente au fil des différents chapitres de leur histoire.

Ne pas coller, visser

Développer avec flexibilité

« Des décisions apparemment banales durant le processus de développement peuvent faire une énorme différence pour les possibilités futures. Nous tenons compte de la démontabilité des matériaux dès la conception et pendant toute la phase de construction. Plusieurs techniques qui peuvent sembler donner le même résultat auront un impact différent sur l’avenir du bâtiment et des matériaux.

Quelques exemples : chaque fois que c’est possible, nous préférons les vis à la colle. Nos cloisons intérieures peuvent être retirées pour donner une nouvelle fonction à l’espace. Nous travaillons aussi autant que possible avec une structure sèche plutôt qu’avec une chape. Il sera ainsi possible de revenir sur chaque décision que nous prenons aujourd’hui dans le cadre d’un nouveau projet de construction. »

Jan, développeur de projets chez Ciril

Phase d’utilisation

La spécialisation de Ciril dans des développements en centre-ville et notre attention particulière pour la diversité urbaine, les espaces verts et la mobilité durable font que nos projets ont un impact énergétique minimal sur la planète pendant leur durée de vie et un impact positif sur la ville.

Pendant la phase d’utilisation, nos résidents bénéficient d’une facture énergétique plus faible alors que les riverains profitent largement des espaces verts supplémentaires et des nouvelles infrastructures proches. En investissant dans le développement qualitatif tant dans la conception qu’en termes de matériaux et de qualité de la construction, nous maintenons une phase d’utilisation aussi longue que possible.

Des entretiens qui prolongent la vie du bâtiment

Construire et entretenir

« Avec Ciril, nous sommes en train d’étendre notre service d’entretien. Nous remarquons une demande de plus en plus forte pour des entretiens et des réparations de qualité au terme de projets.

En proposant un service d’entretien continu, nous évitons de nombreuses défaillances et usures inutiles. Tant la qualité de vie des occupants que la durabilité des installations s’en portent mieux. Ce qui ne casse pas ne doit pas être remplacé. »

Patrick, technicien Demtec Services

Fin de vie

Les matériaux de construction ont un impact de plus en plus lourd sur le coût de la construction et l’environnement. C’est pourquoi chez Ciril, nous collaborons activement avec nos architectes et entrepreneurs pour identifier des solutions permettant de récupérer, réutiliser, réaffecter ou recycler les matériaux.

Pour chaque projet, nous étudions les possibilités de l’emplacement spécifique et opérons ensuite un choix responsable entre nouvelle construction, rénovation ou combinaison des deux. Lors des travaux de démolition précédant la construction, nous prenons le temps d’identifier avec nos entrepreneurs les matériaux et structures auxquels nous pouvons donner une nouvelle vie. Résultat, nous parvenons de plus en plus souvent à transformer les matériaux de démolition en matières premières.

9.000 m² de sols et d’isolation retrouvent une deuxième vie

De l’ancien au neuf

Sur l’avenue Jules Bordet à Evere, Ciril reconvertit un ancien complexe de bureaux en un ensemble résidentiel écoresponsable pour 80 ménages : « Le Jules ». Mais au lieu de démolir le bâtiment, nous récupérons précautionneusement des milliers de mètres carrés de dalles de plafond, d’isolation murale, de sols informatiques et de dalles de moquette, ainsi que des dizaines d’armatures d’éclairage, pour les réutiliser dans de nouveaux projets de construction.

Plusieurs tonnes de bois, de verre, de plâtre, de métaux, de câblage et de gravats seront également triés avec soin pour en faire de nouveaux matériaux de construction. Pour Le Jules, nous récupérerons même des dizaines d’armatures afin d’éclairer 1.000 m² de parking. La robustesse et la sécurité incendie de tous ces matériaux sont bien entendu testés avant réemploi  !